06 73 44 13 43 marie-claire@jelen.net

Marion

avril 2019

Fine, taillée comme un crayon Marion marche d’un pas décidé. Elle se tient droite, tête haute. Tirée à quatre épingles, coiffure impeccable, le chemisier parfaitement repassé, elle inspire la rigueur. Ses mâchoires serrées et ses lèvres pincées lui donne un petit air crispé.

Marion est déterminée, volontaire et perfectionniste. Elle travaille beaucoup, avec sérieux et conscience. Elle a une réelle  préoccupation pour la forme et le détail, et sa crainte de commettre une erreur la conduit à contrôler, vérifier, tout mettre en œuvre pour être parfaite, excellente ; au risque de rester trop longtemps sur un même dossier, de prendre du retard et de ne pas goûter la satisfaction du devoir accompli.

Son regard critique cherche la faille. Quand elle entre dans une pièce elle voit tout de suite qu’un tableau est de travers et ne peut s’empêcher de le réajuster. A l’hôtel elle passera le doigt sur le haut de la porte pour vérifier s’il reste de la poussière et si elle considère que ce n’est pas propre elle demandera à changer de chambre.

Elle préfère faire les choses elle-même, car personne ne fait aussi bien qu’elle ! Toute erreur ou laisser-aller la rend furieuse : contre les autres qu’elle blâme facilement, contre elle aussi. Marion a un juge intérieur extrêmement sévère, mais elle a du mal à admettre ses erreurs. Il lui est également difficile de faire des compliments car elle aurait l’impression d’être diminuée par la comparaison.

Marion fait passer sa profession avant toute chose et ne prend pas le temps de se distraire. Le plaisir n’est possible que si le travail est fait et bien fait. Elle ne pense à se détendre et à s’amuser qu’après avoir mis les choses en ordre et s’être complètement acquittée de ses obligations.

Marion essaie d’être une bonne amie, une bonne compagne, une bonne mère…  elle fait beaucoup d’efforts pour cela, car elle croit qu’elle doit être parfaite pour être acceptable et acceptée. Elle éprouve le besoin d’être un modèle pour les autres. Elle veut agir pour le bien de l’autre mais se montre souvent moralisatrice, édicte des règles pour s’améliorer « il faut » « on doit… » Son expression trop critique engendre souvent une communication difficile avec son entourage.

Marion cherche à éviter la colère car elle la perçoit aussi comme une imperfection. Elle la réprime jusqu’au moment où, ne pouvant plus la contenir, elle explose. S’ensuit pour elle un profond sentiment de honte, et de l’incompréhension pour ses proches.

Connaissez-vous une Marion ?

Marion a des idéaux élevés, de grandes valeurs, une intégrité et une moralité irréprochables. Elle pense que sa rigueur personnelle et sa quête de perfection vont lui apporter reconnaissance et réussite, mais sa volonté de changer le monde l’épuise. A vouloir tout corriger ou améliorer, elle souffre d’insatisfaction permanente.

Vous pouvez l’encourager à faire des compliments, cela l’amènera à se concentrer sur autre chose que ce qui tourne mal. Si elle fait un pas pour relativiser et accueillir la vie comme elle est, elle adoptera une attitude plus indulgente envers elle-même. Marion pourra s’accepter et lâcher ses efforts en se connectant à ses vrais désirs et besoins naturels : le plaisir simple de la marche et la nature lui apporteront détente, apaisement et possibilité d’émerveillement.

Pin It on Pinterest

Share This