06 73 44 13 43 marie-claire@jelen.net

Karim

mars 2019

Le corps large comme un pilier, Karim se pose là, imposant. Il parle fort, mange comme 4. Son énergie physique est considérable, son assurance lui confère un réel charisme.

Homme d’action, Karim sait où il veut aller et il y va. Déterminé et sans scrupule il fait et obtient ce qu’il veut, quels que soit les obstacles. Il prend des risques, il n’a pas peur de l’échec car il recommence. Il décide vite et agit de même. Il a une vision globale et il aime le concret, il ne se perd pas dans les détails.

Il édicte des règles mais les transgresse dès qu’elles ne le servent plus. Un grand désir de stimulations et sa soif de vie lui donne le goût pour les excès : heures tardives, sorties, bringues… Il ne supporte pas les frustrations, il veut satisfaire tous ses besoins. Il est souvent dans la démesure : quand il fait les courses il remplit 3 caddies, s’il veut s’acheter un pull il en prendra 4 d’un coup.

Confiant en sa force, il abuse de ses capacités, et ne se rend pas compte de ses douleurs. Il ne veut pas demander de l’aide, ne consulte jamais un médecin. Il ne supporte pas les plaintifs.

Homme de terrain, Karim ne s’intéresse pas aux diplômes et n’aime pas les phrases à rallonge. Il est direct, il parle franchement et il sait dire « non » sans chercher à se justifier.

Karim est son propre patron, il ne compte pas ses heures, c’est un travailleur acharné. Foncièrement indépendant, il craint de devoir dépendre d’une autorité. Homme de pouvoir, Karim veut contrôler tous les détails du monde qui l’entoure. Dès que quelque chose lui échappe, il en ressent une frustration insupportable, à laquelle il réagit souvent par la colère. C’est un chef qui veut tout savoir sur tout. Non seulement il dirige mais il domine : il récompense ceux qui s’impliquent et punit ceux qui tirent au flan. Mais, s’il lui arrive de rudoyer ses employés, il ne supportera pas qu’on dise du mal de ses gars.

Il a tendance à penser sous forme binaire (c’est blanc ou noir) notamment sur le plan relationnel où il veut que les gens se positionnent : avec lui ou contre lui ; nous et eux. Si on est avec lui, il protège ; sinon il attaque ou se venge. L’amitié est à la vie. Il donne tout et demande tout. Il a besoin de loyauté. Si quelqu’un est coupable de trahison, il le raye de sa vie, tout ou rien.

C’est un redresseur de torts, il a le sens de la justice et le désir de défendre les faibles. Mais il n’est pas du genre à ressentir de la culpabilité. D’ailleurs il ne veut pas se remettre en question.

Connaissez-vous un Karim ?

Quand il manque de diplomatie, quand la colère jaillit et qu’il ne peut retenir des paroles dures et critiques, vous pouvez l’aider, une fois le calme retrouvé, en lui faisant prendre conscience que son énergie a un impact sur les autres. Car il n’a souvent aucune idée des sentiments et des émotions des autres.

Il voit la vie comme un champ de bataille. Il croit que pour survivre il faut être fort et n’a pas de scrupule pour obtenir ce qu’il veut. Il veut absolument avoir un impact sur le monde, mais s’il réussit à lâcher l’image de sauveur du monde et de justicier, il peut mettre sa force au service de vraies causes.

En fait c’est un cœur tendre caché sous une carapace de gros dur. S’il a confiance, s’il est suffisamment rassuré de votre loyauté, il peut alors déposer son armure. S’il admet sa vulnérabilité, il peut se laisser toucher par la tendresse et reconnaitre son besoin d’apprécier aussi la douceur de l’existence.

Il pourra enfin accepter les autres s’il réussit à porter un regard tendre et respectueux sur lui-même.

Pin It on Pinterest

Share This