06 73 44 13 43 marie-claire@jelen.net

Erwan

mai 2019

Le teint pâle, Erwan se déplace lentement, sans bruit, comme s’il flottait. Timide et discret, il passe plutôt inaperçu, ce qui lui convient parfaitement. Calme, silencieux, avec son air sérieux il parait plutôt froid.

Erwan est un intellectuel, intuitif, curieux, observateur. Perspicace, il est capable de synthétiser l’information de façon nouvelle. C’est un expert dans son domaine, il aime cultiver et transmettre ses compétences. S’il a parfois tendance à employer un vocabulaire soutenu, c’est parce qu’il aime le mot juste et précis. En perpétuelle quête de sens, Erwan a besoin de comprendre le monde qui l’entoure. Il réfléchit beaucoup, c’est un chercheur même s’il ne trouve pas forcément ! Il prend ses décisions sur la base de la logique et de la raison.

Erwan analyse, planifie, fait des listes, il est expert en listes ! Il a tendance à compartimenter, il sectorise : hier/aujourd’hui, le privé/le professionnel, ce qui se vit avec une personne/avec plusieurs… Il vit dans des mondes différents et ne fait pas de ponts entre eux.

Passer à l’action est compliqué pour Erwan : il réfléchit longuement avant de faire quoi que ce soit, il a besoin de beaucoup (se) préparer. Il veut connaître et apprendre encore, il ne se sent jamais prêt. Paradoxalement, il garde la tête froide et agit rapidement et efficacement en cas d’urgence.

Plutôt austère, Il se contente de peu ; défaitiste il renonce facilement à ce qu’il veut « à quoi bon ? ». Il ne prend pas sa place et reste souvent en deçà de ses capacités, dans la retenue des énergies, des émotions, des mots. C’est comme s’il baissait le volume de la vie.

Avare de son temps, il ne supporte pas qu’on l’importune. Il n’aime pas être dérangé, ou recevoir une visite sans être prévenu. Dès qu’il y a du monde, Erwan est malhabile, il lui manque le mode d’emploi, il ne sait pas comment faire. Comme il ne sait pas parler de la pluie et du beau temps, il se tient en retrait pour ne pas être remarqué. Erwan a pourtant le désir sincère du contact avec les autres mais cela représente pour lui un réel effort. Le bruit du monde le fatigue, il a un besoin vital de moments de silence et de solitude pour se ressourcer. Il lui faut alors revenir à la maison pour recharger ses batteries.

Les autres viennent chercher ses conseils. C’est un bon ami, il ne parle pas beaucoup, il écoute en profondeur et sait garder un secret. Mais lui ne se livre pas beaucoup. Erwan n’est ni dans le jugement ni dans l’apparence.

Connaissez-vous Erwan ?

Il n’est pas dans le fleuve de la vie, il préfère rester aux bords à observer. Comme il est hypersensible, il a besoin de se détacher pour ne pas être blessé. Il s’enferme dans sa tête, ferme sa bulle pour se protéger.

Vous pouvez l’aider à se lancer dans l’action en lui rappelant qu’il n’a pas besoin de se sentir prêt avant de faire, il peut commencer avec ce qui est. Il se rendra compte qu’il n’est jamais aussi présent que lorsqu’il lâche ses notes et ses listes.

Marcher, danser, bouger, rendre son corps vivant, va l’aider à s’incarner dans l’instant, lui permettra de s’intéresser à la réalité du quotidien et lui donnera l’élan pour se relier aux autres.

S’il arrête d’attendre le moment idéal pour commencer sa vie, il s’aperçoit que l’existence est riche et intense. Quand il lâche le mental il peut laisser libre cours à sa spontanéité. Quand il s’engage, il permet aussi aux autres de profiter de sa sagesse.

Pin It on Pinterest

Share This