06 73 44 13 43 marie-claire@jelen.net

Arthur

septembre 2018

Il avance, la tête légèrement penchée, le regard à peine fuyant, Arthur est un homme anxieux. Au travail on le surnomme « Monsieur Sécurité », car il ne rate pas une occasion de rappeler règles et consignes. On le trouvera tatillon mais sa rigueur est teintée d’une sincère volonté d’efficacité. Devant une tâche à accomplir, il prend le temps de tout préparer. Il pèse le pour et le contre, il vérifie tous les détails plutôt deux fois qu’une, il reprend ses mesures, réajuste ses calculs. Il anticipe tellement les risques qu’il est paré au pire, avec un plan B, un plan C … Et ce qu’il fait est irréprochable. C’est un partenaire très rassurant !

Arthur ne fait pas facilement confiance. Tant qu’il n’a pas rassemblé les preuves qui lui permettront d’accorder sa confiance, il reste sur sa réserve et observe une certaine distance. Il n’a pas son pareil pour détecter les incohérences, les arrière-pensées, les solutions bancales. C’est un véritable radar ! Il peut alerter et éviter de nombreuses situations délicates, en mettant à jour une entourloupe par exemple. Sa méfiance a parfois du bon !

L’anxiété peut avoir tendance à virer à la suspicion. Quand Arthur croise des collègues qui discutent entre eux, il ne peut pas s’empêcher d’imaginer qu’ils sont en train de jaser sur son dos. Comme il est persuadé qu’on le critique et qu’il imagine des sous-entendus, il restera  sans doute dans son coin, boudeur. Son mécanisme de défense est la projection : il attribue aux autres des sentiments ou des pensées supposés. Il se sent souvent persécuté et il lui arrive couramment d’accuser les autres. Après tout ce qu’il a fait pour eux …

Quand vous conversez avec Arthur, vous remarquez qu’il commence souvent ses phrases par « oui, mais… ». Aucune solution ne le satisfait entièrement, il envisage toujours que ça pourrait être mieux. Il pourra aussi vous surprendre en changeant radicalement d’avis, si vous l’avez convaincu par une option plus logique ou moins risquée.

Arthur a besoin d’être en sécurité, c’est pour cette raison qu’il porte toute son attention à « qu’est-ce qui pourrait mal tourner ? ». Avec sa manie d’imaginer le pire, de prévoir tous les scénarios catastrophe, de rechercher plusieurs solutions à chaque nouveau problème, il devient expert dans de nombreux domaines. Il anticipe les questions, même les plus difficiles. Une de ses qualités est indubitablement l’analyse du risque ; une autre est sa capacité à établir des liens entre tous ses savoirs. Il aime aussi partager ses connaissances.

Son autre besoin vital est la confiance. Vous ne trouverez pas plus loyal que lui ! Passé un temps d’observation, il s’investit entièrement au service de sa famille, de ses amis, de son entreprise. Il les protège, il craint de les blesser, il se distingue par sa prévenance, sa générosité, … et son exigence de réciprocité ! A défaut, il pourra subitement couper les ponts – et peut-être devenir querelleur – s’il juge avoir été trahi.

Connaissez-vous Arthur ?

Vous pourrez le tranquilliser – par exemple au travail – si les objectifs sont clairement définis, si le cadre (procédures, horaires, …) est énoncé et respecté. Ne le faites surtout pas attendre au-delà de l’horaire convenu, au risque de le voir s’inquiéter et s’énerver de tant de désinvolture …

Aidez-le à cultiver l’idée que tout se passera bien. Son travail lui sera plus facile s’il se fixe des délais réalistes. Il gagnera beaucoup d’aisance s’il se concentre sur sa tâche, plutôt que sur les risques possibles. Il peut et devrait se faire confiance : la plupart du temps, tout se passe à merveille et chacun salue ses résultats.

Arthur a tout intérêt à faire « comme si » les choses allaient bien se passer, sans craindre ni une catastrophe, ni ce que les autres vont penser. Car la foi est le meilleur remède au doute !

Pin It on Pinterest

Share This